Info partenaires / Le 3 octobre à 17h30 à la Librairie Arthaud…

Image | Publié le par

Le 14 septembre avec REV à la NEF…

Bande Annonce

Image | Publié le par

Le 16 septembre avec Damien Deuville à la librairie Arthaud…

Image | Publié le par

Le programme de septembre (le mot d’Elisabeth)

Bonjour à tous et bonne rentrée,

Le 4 octobre prochain, le Chimère Café fêtera ses deux ans, c’est encore un « bébé » qui se retrouve fragilisé comme nous tous par la situation liée au coronavirus. Néanmoins nous sommes toujours portés par l’enthousiasme et l’énergie du collectif, attentifs à la qualité des liens patiemment noués, libres de tout objectif… Seul compte pour nous le chemin que nous sommes capables de faire ensemble! Dans cet esprit, nous vous invitons vivement à participer à notre Assemblée Générale (pièce ci-dessous) qui aura lieu le jeudi 10 septembre à 19h. Nous ferons le point sur l’association et surtout nous échangerons sur le projet « chimérique » qui nous anime actuellement.

Lire la suite
Publié dans Non classé

Retour d’expérience à la Chimère: un édito de la Fondation Abbé Pierre…

Paru dans le dernier rapport Auvergne Rhône-Alpes sur l’état du mal logement en France

Lire la suite
Publié dans Non classé

Le marché est en place!

Une bonne nouvelle: Elisabeth Inandiak vient d’envoyer à la Chimère quelques clichés prises cet été 2020. Le marché de Sulawesi tourne à plein!

Groupe Sulawesi

Publié dans Non classé

Le programme de l’été (le mot d’Elisabeth)

Bonjour à tous,

Un signe amical pour vous souhaiter à tous un bon été, en attendant de se retrouver pour de nouvelles rencontres, entraides, aventures, débats… Le CHIMÈRE CAFÉ prend lui aussi un rythme vacancier: dès demain 1er juillet, il sera ouvert de 7h30 à 14h30, du lundi au samedi. Venez prendre un petit-déjeuner ou manger une salade (grecque, tomates-mozzarella ou mixte). Fermeture: du 26 juillet au 23 août et réouverture  le lundi 24 août!

Nous vous invitons à découvrir en expo dans notre vitrine, située sous l’arcade rue Raoul Blanchard, juste après notre café, une toile de Pierre-Louis Goirand: Oasis. Pour ceux qui ne connaissent pas, soyez curieux et cliquez sur ce lien pour découvrir son travail: https://thephase3.com/2020/06/27/une-oasis/ 

Bien amicalement

Elisabeth et toute l’équipe

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Dis-moi dix mots au fil de l’eau…

L’association Anagramme a organisé un concours « Dis-moi dix mots au fil de l’eau » et Véronique Pédréro est l’une des lauréates! L’association propose de conclure cet épisode aquatique en charmant les oreilles au son de quelques sirènes… Entre le 11 juin et le 1er juillet, vous avez la possibilité de prendre un rendez-vous téléphonique avec une comédienne qui vous lira un des textes choisis du Concours des dix mots 2020.Vous n’aurez rien à faire si ce n’est vous installer confortablement (prévoyez à l’heure du rendez-vous une vingtaine de minutes de tranquillité, dans un endroit calme et au réseau téléphonique fiable…) et laisser aller les mots. Réserver une lecture au téléphoneAssociation Anagramme – 6 rue Raoul Blanchard – 38000 Grenoble

Publié dans Non classé

Le programme de juin (le mot d’Elisabeth)

Chères toutes et tous,

Comme tout le monde, nous sommes très contents de vous annoncer la réouverture du Chimère Café et nous nous réjouissons de ces retrouvailles le mardi 2 juin à partir de 10h (et même si la période de confinement a été incroyablement riche et intense en nous obligeant à être créatifs question liens, soutiens, entraides et bricolages de solutions, c’est un plaisir de vous retrouver tous.) C’est cependant un redémarrage lent et tout en douceur, et ce mois de juin sera une phase d’adaptation. Dès mardi, nous serons aussi installés à l’extérieur, faisant de la vente à emporter (nous sommes en pourparlers avec la ville qui réfléchit à une solution pour l’installation d’une terrasse d’ici quelques jours).

Lire la suite
Publié dans Non classé

Extraits en suspension en période de confinement…

Depuis le 19 mars, les Chiméristes de tous horizons prennent la plume ou transmettent des extraits!

Extraits du 28 mai – Pierre-Louis: Le confinement, le même pour tous, vraiment? et Irène Morizon: La révolte des oiseaux
Extraits du 11 mai ! – Edouard, Véronique
Enregistrement de la rencontre du 4 mai avec Agustin Casalia – 1h50

Lire la suite
Publié dans Non classé

11 mai: dernier journal en suspension!

———————————————–
> Retrouvez tous les extraits en suspension en période de confinement depuis le 19 mars 2020 <

Publié dans Non classé

Le Printemps du Livre les 9 et 10 mai 2020 à Grenoble

https://printempsdulivre.bm-grenoble.fr/wp-content/uploads/2020/05/PDL-Prog-9-10-mai.pdf

Le programme du Printemps du livre en ligne est prêt. Durant ces deux jours de festival « en ligne » Samedi 9 mai et dimanche 10 mai, dès 10h30 le matin , entretiens vidéo, lectures musicales, podcasts, entretiens écrits, dessins inédits… Tout au long du week-end, retrouvez les auteurs du Printemps du livre pour des rencontres spécialement réalisées pour l’occasion.
L’ensemble du programme sera accessible dès samedi sur le site du Printemps du livre (https://printempsdulivre.bm-grenoble.fr) et ici en pièce jointe.
Samedi et dimanche tout au long de la journée des posts Facebook alerteront sur les différentes propositions les unes après les autres. L’ensemble du programme restera accessible dans la durée sur le site du Printemps.
En espérant que cela vous plaise,
Fanette Arnaud et Carine D’Inca et Maëlle Sagnes

Publié dans Non classé

Extraits du 4 mai 2020

Un poème de Pablo Neruda envoyé par Irène
https://lachimerecitoyenne.files.wordpress.com/2020/05/ode-a-un-camion-rouge.docx

Quelques photos sur berge envoyées par Sylvie https://lachimerecitoyenne.files.wordpress.com/2020/05/promenade_de_crue.docx

Un appel du Réseau Université sans frontières (RUSF) https://www.facebook.com/RUSF38/posts/1086374338415015

Lire la suite
Publié dans Non classé

Le programme de mai (le mot d’Elisabeth)

photo envoyée par Véronique Pédréro

Bonjour à vous tous et toutes,

Un mot, plutôt un signe amical et plein de chaleur, pour vous donner quelques nouvelles et infos. Et un peu plus bavard que d’habitude, confinement oblige.

Tout d’abord vous dire que nous poursuivons notre Chimère, confinés mais VIVANTS, en mouvement… Comme beaucoup d’autres, nous nous adaptons (ce qui est le cœur de La Chimère depuis 15 ans), nous inventons, nous « bricolons » au jour le jour. Et les occupations – préoccupations ainsi que les projets ne manquent pas! Notre pensée va plus particulièrement vers ceux qui se sentaient déjà isolés et pour qui cette situation de confinement est une véritable épreuve, voire un enfer. D’autant que pour certains se rajoute le manque de moyens, jusqu’au problème d’abonnement téléphonique (qui ne permet qu’une ou deux heures d’appels téléphoniques par mois…), quand on aurait besoin d’entendre au moins une voix dans la journée, et alors même qu’on n’a pas d’ordinateur. C’est une situation plus courante qu’on ne veut le croire.

Lire la suite
Publié dans Non classé

Extraits du 15 au 27 avril 2020

En temps de guerre, la résistance s’organise (7) Marianne Azario

En temps de guerre, la résistance s’organise (6) Marianne Azario

Photo envoyée par Véronique Pédréro

Lire la suite
Publié dans Non classé

Extraits du lundi de Pâques

En temps de guerre, la résistance s’organise (4) (envoyé par Marianne Azario – suite aux chroniques 12 & 3)

Bonheur à l’improviste… (extrait envoyé par Mano, tiré de « Permis C » de Joseph Incardona)

Lire la suite
Publié dans Non classé

Extraits du samedi 11 avril 2020

En temps de guerre, la résistance s’organise (3) (envoyé par Marianne Azario – Chroniques 1 & 2)

———————————————–
> Retrouvez tous les extraits en suspension en période de confinement depuis le 19 mars 2020 <

Publié dans Non classé

Extraits du vendredi 10 avril 2020

En temps de guerre, la résistance s’organise (envoyé par Marianne Azarion)


(envoyé par Irène le 9/04/2020)

———————————————–
> Retrouvez tous les extraits en suspension en période de confinement depuis le 19 mars 2020 <

Publié dans Non classé

Extraits du jeudi 9 avril 2020

Entre espoir et devoir (poème envoyé par Marie le 8/04/2020)





Le réveil

Minuit vient de sonner à la pendule de la maison aux volets jaunes. Une boule de sommeil est restée dans mon gosier, il faut que je me lève pour la décoincer à tout prix. D’habitude, quand je dors mal, quand mon cœur bat le trouble, je compte les moutons et tout finit par rentrer dans l’ordre, mais cette nuit, mon regard a croisé l’étoile du départ et j’ai compris qu’il fallait que je m’absente.

J’ai déchiré le masque des volets de fer et la lumière de la Lune a jailli. On aurait dit que le Soleil était entré dans ma chambre. Je devais avoir à cet instant la visage livide d’une gamine déconcertée. J’ai bouclé mes valises avec du linge que j’avais rangé dans des pots de fleurs après la grande lessive. J’ai chaussé mes bottes de sept lieues et mes gants de bandit. J’ai tiré le rideau brodé. J’ai basculé la poignée du compteur, sans éprouver de douleur. J’ai ouvert la porte et me suis enfoncée dans la nuit. Sur le rebord d’une fenêtre, le beurre dégoulinait…

Le ciel avait ôté sa gaze et il ébrouait ses papilles au-dessus de ma tête. Il m’offrait les couleurs acidulées de l’instant. Moi qui n’avais pas coutume de goûter cette brise légère qui réveillait chaque seconde, je sentais grandir en moi un désir fou et pressé. Je posais ma langue sur ce présent en devenir, qui s’écrirait sur l’écorce du pays. Ma langue barbouillée des myrtilles mangées lors de ma promenade avec un plaisir de loup.

J’abandonnais le quotidien sans lendemain, je fendais le fil du réel, je m’émerveillais d’avance des agapes aux saveurs d’enfance que je trouverais à la croisée des chemins sans fin.

(photos et poème envoyé par Véronique Pédréro le 7/04/2020)

———————————————–
> Retrouvez tous les extraits en suspension en période de confinement depuis le 19 mars 2020 <

Publié dans Non classé

Extraits en suspension – mardi 7 avril 2020

-> Isolement Confinement Solitude

(poème envoyé par Jean-Jacques Mazet le 6/04/2020)

-> Chronique du 6 avril – En temps de guerre…

(envoyé par Marianne Azario le 6/04/2020)

Je viens de passer l’éponge sur ma toile cirée. Coup d’éponge, pas de torchon ! L’éponge, c’est plus doux et ça nettoie bien. La toile, elle doit durer, faut pas l’user trop vite. Elle doit remplir son office : protéger la table en bois même si celle-là n’est pas de premier choix. 
Je sais, je devrais aussi nettoyer les poignées de portes avant d’ouvrir et de fermer mes stylos feutres et mon clavier, la petite souris, le lavabo, la bouteille que je lancerais bien à la mer, le beurrier et les couteaux.
Mais je m’en tape ! 
Je préfère écrire, verser, à la louche, de larges quantités postillonnées dans la casserole, faire mijoter en prenant soin de remuer lentement et régulièrement avec ma cuillère. Puis gratter le fond du bol. Enfin, mouiller mon index avec ma salive pour grappiller les miettes.
Ça m’aère, de la pointe des cheveux aux branches de lunettes.
Comme ça, en pantoufles, je marche et brosse le monde à revers de poils, avant de l’égoutter et de me régaler des larmes qui se sont échappées de ma passoire.

(Véronique Pédréro, le 6/04/2020)

———————————————–
> Retrouvez tous les extraits en suspension en période de confinement depuis le 19 mars 2020 <

Publié dans Non classé