Nuit du zikir au marché du soir…

8 janvier 2018 – Chers amis et chères chimères,

Le marché du soir à peine inaugurée, le voilà hier soir, samedi, investi par tous les villageois de Wani pour une nuit de “communion” au sens premier du terme, “union ensemble”. Nuit de “zikir”, translitération en indonésien du “dhikr” arabe, mantras soufis répétés jusqu’à la transe parfois. Femmes et hommes confondus. C’est la première fois depuis le tsunami que les villageois de Wani se retrouvent tous ensemble, pour célébrer leur “union” face à l’adversité. Le marché du soir, en plus d’être le poumon économique du village, en est aussi le coeur du réconfort collectif. Yusdin et sa famille sont rentrés avant-hier de Palu à Yogya. Hier soir, ils sont venus chez moi pour me dire à quel point les gens de Wani sont heureux d’avoir ce marché. Le bonheur est contagieux.

Elisabeth Inandiak

[Toutes les correspondances avec l’Indonésie sont archivées dans la page Chimérage]

Publié dans Non classé

Le programme en janvier ! (le mot d’Elisabeth)

Grenoble, le 6 janvier 2019

Bonsoir et bonne année à tous! Lire la suite

Publié dans Non classé

Chroniques d’Indonésie – 6 janvier 2019

Muara Jambi, Sumatra, 6 janvier 19 – Radieux

Chers amis du Posko Chimère,

On parle chez nous de tiers lieux, où renaît du sourire ce qui vient à manquer. À cet égard Muara Jambi fait mystère ou miracle. Il faut un effort de mémoire pour se souvenir de l’eau courante, des canapés, de l’air conditionné. Un lit, une citerne, un tapis, un ventilateur. Le bonheur est dans le don et le contre don. Muara Jambi est radieuse. Il suffit de pousser sa barque entre ses maisons de planche pour qu’une onde de sourires se propage au bout du monde. Grands-mères, écoliers mères et bébés, grands-pères et petits-enfants.Ceux qui connaissent l’Indonésie savent que la douceur est sa plus grande richesse (avant les épices) et qu’elle se transmet par voie patrilinéaire. Lire la suite

Publié dans Non classé

5 janvier 2019: inauguration du marché du soir…

Chères amis et chers amis chimériques,

L’inauguration “symbolique” du marché du soir (Pasar Senja) de Wani s’est bien déroulée ce matin. Les femmes que vous voyez sur la photo font partie des vendeuses à venir. Beaucoup d’autres sont encore traumatisées pour revenir si proche du site des ruines de leur village et il faudra une semaine ou deux  avant qu’elles soient stimulées par l’activité des autres. Yusdin a précipité cette “restitution” car il revient sur Yogyakarta demain. Lire la suite

Publié dans Non classé

Chroniques d’Indonésie – 3 janvier 2019

Le journaliste, l’écrivain et les témoins de Jéhovah

Chers amis du Posko Chimère,

La différence entre un journaliste et un écrivain-voyageur, c’est que le premier doit donner une image juste du pays, c’est-à-dire conforme aux statistiques. Le voyageur, lui, a même le droit d’évoquer des témoins de Jéhovah – indonésiens – sur un ferry ralliant Singkep à Sumatra, ce qui est hautement improbable au regard des statistiques, même un 1er janvier. Grâce leur soit rendue, ils sauvèrent les passagers de la mousson inondant la cabine, en décoinçant le hublot qui résistait face au vent. Chacun conviendra que la question de dieu était posée, mais ce n’est pas non plus l’affaire des journalistes, et seul Mahomet est son prophète. Lire la suite

Publié dans Non classé

Chroniques d’Indonésie – Fin d’année chez les orang melayu

Chers amis du Posko Chimère,

Ceux qui ont assisté à la conférence d’Elizabeth Inandiak se souviennent que des bouddhistes Chinois et Indiens ont touché terre à Sumatra pour rejoindre le centre de savoirs de Muara Jambi.

U-Tsing, qui fut l’un des premiers, a sans doute aperçu les dents de tigre qui ont donné son nom à la petite île montagneuse de Lingga, dans l’archipel du Riau. Il a peut-être mouillé dans ses mangroves. C’était au VIIIe siècle.

Demain matin, un petit bateau quittera Lingga pour l’île voisine de Singkep. De là, un ferry rejoindra Sumatra en huit heures, troisième et dernière étape de cette traversée de Singapour à l’île d’Or par le chemin des écoliers. Il accostera à Kuala Tunkal.  Ce sera le premier jour de la 19è année du 21Iè siècle. Lire la suite

Publié dans Non classé

Chroniques d’Indonésie – 27 décembre

Chronique de Jean-Pierre Poinas avant de quitter l’île de Bintan pour celle de Lingga, dernière étape avant Sumatra.

Bintan, 27 décembre

Ne vous comptez pas, vous pourriez vous tromper…

Pour installer son resort sur l’île de Bintan, le Suisse Marc Thalmann a négocié avec les esprits autant qu’avec les autorités civiles et religieuses. Ils se signalèrent par des cauchemars et des apparitions. Le calviniste tint conseil. Une amie bio-énergéticienne de Bordeaux vint plusieurs fois sur les lieux sans prendre l’avion. Le voyage astral est moins coûteux – sauf en énergie bien sûr. Elle notait jusqu’aux détails – tiens, tu as repeint cette cabine de douche. Un maître de méditation intervint également. Sans oublier un chaman local – plus orienté sur les questions horticoles. Lire la suite

Publié dans Non classé